• Présidentielles péruviennes.

    Pas de nouvelles en ce moment car je suis tombé malade en arrivant á Cuzco, rien de bien méchant mais j'ai du prendre un peu de repos et je suis principalement resté á l'auberge ces derniers jours (j'en ai profité pour regarder le tennis ;)).

    Aujourd'hui était un jour important pour le Pérou, et je ne fais pas référence á la victoire de Nadal ! Non non, c'était les élections présidentielles ! Et ils prennent les choses trés au sérieux par ici. Ce n'est pas que les gens soient fondamentalement plus interessés que partout ailleurs (ni plus renseignés) mais le vote est ici obligatoire, donc forcément... Et les candidats sont moins "centraux" que nos chers politiques francais. Le choix final portait entre Keiko et Ollanta.

    Pour les présenter rapidement avec mon point de vue d'occidental moyen mal renseigné, Keiko est la fille de son pére, Alberto Kenya Fujimori, qui fut président du Pérou dans les années 90 et qui est aujourd'hui emprisonné pour détournement de fond et violations des droits de l'homme (cf article wikipédia)...

    Ollanta Humala quand á lui est un ancien haut gradé militaire poursuivant des idéaux communistes et ayant pour model Hugo Chavez... autant dire assez radical.

    La grande favorite était Keiko, candidate des hautes sphéres et des médias et jouissant d'une campagne électorale payée par les biens mals acquis de son pére (et qui, ne nous voilons pas la face, aurait permis á tous les anciens réseaux de corruption de se remettre en place pour le plus grand bien des plus riches).

    Mais c'était oublié qu'Ollanta était le candidat du peuple et qu'avec un devoir de vote, cette masse silencieuse allait pouvoir (ou devoir) s'exprimer. La peur pour beaucoup est de voir Ollanta instaurer une (semi-)dictature et nationaliser la moitié du pays á tour de bras et tel Robin des bois, prendre aux riches pour donner aux pauvres provoquant dans le meme temps l'exode des entreprises et des capitaux qui permettaient en 2010 une croissance de 8% (he oui, on en parle jamais - surement question de taille, de consequences et d'enjeux - mais le Pérou talonne la Chine sur ce point !) et donc un bon développement économique (á quel prix et dans quel interet vous dira surement un paysan des yungas...).

    Quoiqu'il en soit, il semblerait ce soir que ce soit Ollanta qui ait remporté les élections avec quelques pourcentages d'avance... Le passage de flambeau ne se fera que le 28 juillet, á moins que le président actuel, Alan Garcia, ne mette en oeuvre son annonce d'il y a quelques mois : "si Ollanta est élu, je fais un coup d'état !"...

     

    « Un petit coucouMachu Pichu ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Papa39
    Lundi 6 Juin 2011 à 20:58
    Coucou Thomas, pour commencer j'espère que ta maladie va mieux?
    Apparament c'est bien le candidat ollanta Humala qui l'a emporté. Est-ce bien pour le pays? Enfin grace à toi je connais le nouveau président du Pérou!
    Bonne continuation, bisous.
    Papa
    2
    trdumonde Profil de trdumonde
    Mardi 7 Juin 2011 à 04:40

    Difficile a dire pour le moment. Comme je l'ai dit, ca pourrait etre une tres bonne chose pour la majorite de la population peruvienne tres pauvre si la presidence d'Ollanta ne se transforme pas en semi-dictature et s'il arrive a ne pas trop effrayer les investisseurs...
    Un article du monde d'aujourd'hui rejoint mes dires. A mon avis c'était le meilleur choix au final car 80% de la population a bien besoin d'un repartage des richesses...

    Seul le futur nous apportera une réponse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :