• Porto ou une invitation aux voyage

    Septembre 2010.

    Les quinze jours précédents, j'ai participé à une compétition d'ingénierie entre étudiants de toute l'Europe. Cette compétition se déroule dans le cadre de l'association BEST, présente dans un grand nombre de villes partout en Europe. Dans chaque ville, de façon récurrente, les groupes d'étudiants en place organisent des rencontres auxquelles les étudiants des autres groupes BEST peuvent demander à participer. Ces évènements ont toujours un thème d'étude et ont pour but d'élargir les horizons des étudiants ingénieurs. Dernier point mais non des moindres, les événements sont pour la majeure partie sponsorisés par les universités d'accueil et par les entreprises qui veulent se faire connaître des élèves ingénieurs... c'est donc pour ainsi dire gratuit !
    Voilà pour la présentation de BEST.

    Je ne m'étendrai pas sur la partie compétition même si c'était vraiment formidable (on a du construire un modèle d'avion par équipe de 4 ou 5 et ça vole !!!).

    Le fait est qu'il y avait 19 participants à cet évènement, représentant pas moins de 15 nationalités : une vraie invitation à l'échange et à la découverte !!!
    Un moment m'a particulièrement touché. Le troisième soir fut "l'international evening" : chacun a du amener un ou plusieurs mets de son pays d'origine afin de partager et de faire découvrir. Outre la curiosité qui m'a piquée pour toutes ces nouvelles saveurs (la France n'a pas le monopole de la gastronomie), c'est surtout un sentiment de partage intense qui m'a traversé.

    J'ai vécu cette soirée comme une invitation. Une invitation au voyage, à aller découvrir tous ces plats et breuvages dans leurs pays d'origines, à les partager avec les personnes appartenant à toutes ces cultures. Regrouper tant de cultures différentes au même endroit et au même moment a été la meilleure introduction à mon voyage que je puisse imaginer.

    Mais paradoxalement, au milieu de toute cette diversité rassemblée pour être exposée à ses acteurs, ce sont les points communs des hommes qui m'ont sauté au visage : mêmes besoins, mêmes envies, mêmes sentiments...
    Alors pourquoi partir si l'humanité est si semblable partout dans le monde ?
    Déjà parce que je n'en sais rien, pas de conclusions hâtives. Mais aussi parce que je crois qu'à partir de ces mêmes envies, de ces mêmes sentiments, les hommes, dans leur infinie diversité, n'en font pas la même chose et créent ainsi différentes cultures.

    Bon après cette minute philosophique, parlons un peu de Porto !
    C'est une ville M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E, dotée d'un important coeur historique. Et les Portuguais sont à l'image de cette ville : accueillants et chaleureux.
    Alors si vous avez l'occasion de vous arrêter un jour dans cette ville/dans ce pays, n'hésitez pas, ça vaut le coup de faire un stop !