• Le rêve de voyager n'est pas seulement devenu réalité, il m'habite chaque jour encore maintenant.

    J'ai beaucoup de flashs de mon année passée. Certains sont récurrents, d'autres proviennent de souvenirs que j'aurais cru oubliés. Il n'y a aucune structure, aucun lien logique entre ceux-ci. Mon esprit vagabonde, me transportant des parfums d'Asie à la chaleur australienne en passant par les hauts-plateaux boliviens. C'est une des choses qui a changé, mes (nombreuses et quotidiennes) vacances mentales ne portent plus sur mon quotidien, le dernier film que j'ai vu ou jeu vidéo auquel j'ai joué mais sur mon voyage passé - et parfois sur les futurs. Mais tout ceci parait tellement irréel vu de ma salle de cours ou devant mon plateau du resto U : une autre vie ou celle d'un autre, un film, une belle histoire contée un soir au coin du feu, voilà d'où proviennent ces souvenirs.

    Seul reste intact le désire indéfectible de partir, d'aller voir ailleurs, de découvrir pour mieux se découvrir soi.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires